Droit à l'oubli

publié le 8 juil. 2014 à 10:45 par Christian Authier   [ mis à jour : 8 juil. 2014 à 10:46 ]

Début juin, Google a mis en ligne un formulaire permettant aux internautes de demander le déréférencement d'une page sur eux.
Google précise qu'il n'accepte de supprimer la référence que si les résultats sont "inadéquats, pas ou plus pertinents ou excessifs" et que chaque demande individuelle est examinée pour "trouver un juste équilibre entre les droits d'un individu à contrôler ses données personnelles et le droit du public à accéder à ces informations et à les diffuser". 

Un oubli... partiel !
Mais il rappelle qu'il peut supprimer la référence, mais non la page elle-même, et ne supprime la référence que pour les recherches comportant le nom de la personne. De plus, Google n'éradique ces résultats que pour des recherches effectuées sur ses pages européennes. Ainsi une recherche sur Google Canada pourra faire apparaître les références enlevées sur Google France.
Comments